lundi 13 février 2012

Lettre ouverte à toutes les femmes que j'aime et qui aiment plus ou moins ou pas du tout la politique


Chère Dominique,
Je te répond sous forme d'une lettre ouverte à " toutes les femmes que j'aime", famille, amies, militantes avec qui j'ai déjà "fait de la politique" ou avec qui j'en fais actuellement..et aussi celles que j'embête régulièrement et qui sont allergiques "à la politique".( celles dont j'ai les adresses mail, monsieur, si vous recevez  ce  mail, c'est parce que je n'ai pas celui de votre chère moitié!)
En effet, c'est en pensant à (vous) (elles) que je "réfléchis", a toutes celles que le "viril" combat politique répugne un peu ...
...pour aussi, recueillir des avis rapidement, et que celles qui désirent se joindre à nos discussions puissent le faire "en temps réel"..

Donc, Dominique, en attendant les statuts de ton association, je réfléchissais à ce dont j'aurais "besoin", sachant que je "passe ma vie" à essayer de convaincre les copines de "se lancer", même celles dont je ne partage pas tout à fait les mêmes "cases " sur l'échiquier politique...

moi, ce que je verrai bien, c'est une association " Politique/apolitique", société civile, de bonnes ^"économistes au foyer", des femmes qui savent très bien que si son foyer ou sa PMe est dans le rouge, ça va pas prendre 30 ans de voir sa note dégradée, mais très vite, interdit bancaire, plus de carte bleue ni de chéquier...

Une association de femmes pour dire aux hommes qui monopolisent un peu la scène politique "attention, là, vos bêtises, qui va en payer les conséquences?Nos enfant, certes, mais aussi nous, les femmes, car nous savons toutes bien, surtout les plus âgées, que les problèmes de garde des mômes, soins aux malades et prise en charge des anciens finis toujours par retomber sur nos frêles épaules.."

Je me verrai bien m'adresser aux femmes "normales", celles pour qui la "règle d'or" est une réalité au quotidien, et leur proposer, en masse,de se présenter aux législatives en "indépendantes", sur toutes les circonscriptions de France, pour donner un signal fort: attention, on vous surveille, vous pouvez "manipuler" la cour des comptes, nous, nous allons être vigilantes et exiger d'avoir accès çà tous les comptes , nous voulons savoir ce qui se paie avec  l'argent public, quelles sont les orientations  et engagements pris par mon " pays" pour les 30 ou 50 ans à venir.
Enfin, je verrai bien une candidature "collective", low cost, surtout sur le ouébe, pas vraiment pour que Zoé ou Annie soit élue députée, mais pour "graver" dans le marbre l'exigence de budgets maîtrisés, pour dire, quel que soit l'élu à la présidentielle, que 500 ( mieux 530) (577, aux dernières nouvelles?) femmes   ne sont plus d'accord pour "signer des chèques en blancs" en mettant un bulletin de vote dans l'urne...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire