jeudi 17 décembre 2009

Compte de Noël

Je suis bouddhiste, et j'ai vu le Christ...
Si je vous dis ça, j'vais me faire enfermer...Bon, comparativement à ce qui est arrivé à mon pote, qui lui s'est fait assassiner d'une façon particulièrement sadique...à moins que le fin du fin de la cruauté n'ait consisté à faire penser que c'était lui qui avait conçu cette funeste mise en cène...
Mais ne vous inquiétez pas: je suis bouddhiste, donc, c'est normal que je ne soit pas catholique...même si certains ont un peu de mal à comprendre cette simple et bête vérité...
Donc, je suis bouddhiste( depuis presque un quart de siècle!)et j'ai rencontré....
Non, non, il ne m'est pas apparût dans le ciel, sur une nuée, pas de lumière étincelante, pas de miracle, rien d'exceptionnel...pas la peine de mobiliser les foules, d'alerter les médias locaux, de créer un pèlerinage et d'éditer des assiettes et des médailles commémoratives...
Non, non, je suis bouddhiste, vous avez votre dieu, moi je n'en ai pas, voilà!
Vous avez votre Christ, j'ai le mien...comme aurait pu le dire mon autre pote Khalil Gibran...
Presque un demi siècle que chaque Noël, je n'arrive pas à échapper à l'histoire abradacabrantesque (oui, oui, je suis aussi dyslexique)de ce mec né voilà un peu plus de 2000 ans...
C'est pourtant tout simple, et tout bête: c'est l'histoire d'un mec...qui disait toujours: en vérité, en vérité, je vous le dit...
Alors scientifiquement, deux hypothèses: soit c'était le roi des menteurs, un mytho de première qui racontait tellement de bobards qu'il était obligé de passer son temps à redire: "en vérité, en vérité..", un menteur pire que ce qu'on peut rencontrer actuellement, chez nos vedettes et autres politiciens, arracheurs de dents, ou plumeurs d'oies...excédés par ses allégations, ses contemporains ont préféré lui clouer le bec...
Sinon, l'autre Hypothèse...au contraire...un vrai passionné...de vérité...Un adorateur de la déesse Mat, comme les pharaons, ( d'ailleurs qu'a-t-il bien pu aller faire en Aegypte, sur la terre des dieux?)
un vrai bonhomme,excédé par les hypocrites,( y'en avait déjà plein à son époque) mais capable de leur dire: Vous dites et ne faites point...et aussi ( même pas peur!), je suis la voie, la vérité, la vie...

...on lui a réglé son compte, certes...Mais non, le conte n'est pas bon...bientôt, les vraies répliques...
Décidément, j'adore ce mec, et il serait bien temps de lui donner le premier rôle...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire